Une protection financière pour leurs proches, contrat de prévoyance et assurance obsèques

Pour couvrir les dépenses liées à ses funérailles, sans surprendre ses proches, il est nécessaire d’avoir une couverture adaptée, à savoir une assurance obsèques. Au même titre que l’assurance obsèques, le contrat de prévoyance est l’une des solutions les plus adaptées aux seniors qui souhaitent une protection financière pour leurs proches. En France, près de 40 % des seniors disposent d’un contrat de prévoyance. Plus de 50 % de ces personnes de troisième âge envisagent d’organiser eux-mêmes leurs obsèques.

Les femmes, plus prévoyantes que les hommes

Une étude menée par Kantar montre que les femmes sont plus prévoyantes que les hommes. En effet, la majorité des personnes ayant souscrit un contrat de prévoyance sont des femmes, 59 % contre 41% chez les hommes. L’âge moyen des souscripteurs d’un contrat de prévoyance est de 66 ans, ce qui signifie que ce sont principalement les seniors qui souscrivent un contrat de prévoyance. Plus leur âge avance, plus les personnes sont prévoyantes. La souscription d’un contrat de prévoyance représente 20 % de personnes de 50-59 ans, contre 41% chez les 70 ans et plus. Pour l’assurance obsèques, les souscripteurs sont plus jeunes. La principale différence entre les deux contrats est que le capital de l’assurance obsèques est destiné avant tout au financement des funérailles de l’assuré, le reste du capital peut être utilisé par le bénéficiaire à sa guise. La souscription d’un contrat de prévoyance concerne surtout les classes sociales les moins favorisées. En effet, 21% des seniors détenant déjà un contrat sont issus des CSP-, contre 10 % seulement pour les seniors issus des CSP +. Cela se traduit par la volonté des seniors issus des classes sociales les moins favorisées d’alléger la charge financière que peuvent représenter leurs obsèques pour leurs proches.

Entre compagnies d’assurance, banques et pompes funèbres

Les seniors qui ont souscrit un contrat de prévoyance se sont principalement tournés vers des banques et des compagnies d’assurance. 46 % des seniors ont souscrit leur contrat de prévoyance obsèques auprès de leur assurance tandis que 39 % auprès de leur banque. La raison de cette sollicitation des banques et assureurs est que ceux-ci sont les interlocuteurs que les seniors côtoient régulièrement au quotidien. Les seniors contactent moins les pompes funèbres pour les effets psychologiques du décès. Cependant, les assureurs proposent des contrats en capital et des contrats en prestation. Les pompes funèbres proposent directement des contrats pour organiser et personnaliser les obsèques. De plus en plus de seniors choisissent les pompes funèbres pour recevoir des prestations plus personnalisées, respecter leurs volontés et éviter que leurs choix pèsent sur leurs proches. Ces dernières années, le choix des seniors a évolué en ce qui concerne la nature des obsèques. La crémation ne représentait que 1 % seulement des obsèques en 1980. Elle est passée à 46,2 % en 2012 et à 54 % en 2017. L’engouement des seniors pour la crémation s’explique par le manque de place en constante croissance des cimetières, mais cela s’explique aussi également par la nouvelle tendance sociétale. 47 % des seniors qui choisissent la crémation ont ajouté la cérémonie religieuse dans les prestations funéraires.

mai 19th, 2018