Mutuelle santé, soins courants et remboursement des postes de dépenses en dentaire

Selon l’âge et la situation, les besoins des gens peuvent varier considérablement. C’est notamment le cas en matière de soins dentaires où la souscription d’une mutuelle santé est extrêmement profitable. Les besoins diffèrent même si chacun consulte régulièrement un dentiste, un chirurgien-dentiste ou encore un orthodontiste. En effet, il peut s’agir d’une simple visite de contrôle ou d’une succession de soins. Dans tous les cas, la consultation d’un spécialiste est indispensable pour préserver la santé et toujours avoir un joli sourire.

 

L’intérêt d’une complémentaire santé dentaire

Quel que soit son âge, l’hygiène et la santé bucco-dentaire sont nécessaires pour rester en bonne santé et prévenir l’apparition de nombreuses maladies avec l’âge. Du coup, l’adhésion a un régime de santé obligatoire est nécessaire. Le régime le plus courant et aussi le plus connu en France est la Sécurité sociale. Cette dernière offre une couverture intéressante, mais il faut reconnaître que les soins dentaires sont moins pris en charge. En effet, ce poste de santé n’est pas suffisamment remboursé par la Caisse de l’assurance maladie si on se réfère aux dépenses de soins engagés.

 

Les soins dentaires courants

Chaque praticien a ses spécialités pour préserver la santé bucco-dentaire et le bien-être d’un individu. Selon le cas, on peut être amené à consulter régulièrement un dentiste, voire d’autres spécialistes comme un chirurgien-dentiste ou encore un orthodontiste. Parmi les soins dentaires les plus courants, il y a :

  • Le détartrage
  • L’extraction de dent
  • Le soin des caries
  • Le scellement des sillons
  • Les implants dentaires
  • L’appareillage dentaire
  • Le bridge
  • La couronne dentaire
  • L’Inlay Core
  • L’orthodontie

Les soins dentaires sont coûteux et le remboursement des dépenses engendrées est parfois très bas. Il devient impératif de compléter la prise en charge de la Sécurité sociale avec le remboursement de la mutuelle santé dentaire.

 

La prise en charge la Sécurité sociale

Le remboursement de la Sécurité sociale est exprimé en pourcentage. Celui-ci est calculé sur une base de tarifs conventionnels, généralement très inférieurs au coût réel de l’acte médical. De plus, les patients doivent savoir que les praticiens peuvent appliquer librement leurs propres tarifs. Certains actes sont également très peu, voire pas du tout, remboursés par l’Assurance maladie. C’est notamment le cas de certaines prothèses ou couronnes particulières et les implants dentaires. Pourtant, il est important de pouvoir accéder sereinement à ces soins. Et pour profiter des meilleurs remboursements possible, l’adhésion à une mutuelle santé est importante. Elle doit par ailleurs s’adapter pleinement à ses besoins.

Comparer les offres sur les différences de tarification

Avant de consulter un praticien particulier, il est nécessaire de faire une comparaison des offres notamment des tarifs pratiqués. Des différences de tarification peuvent apparaître, les dépassements d’honoraires ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale. On distingue deux types de soins dentaires, remboursés à hauteur de 70 % du tarif de base de remboursement :

  • Les soins conservateurs (détartrage, traitement d’une carie…)
  • Les soins chirurgicaux (extractions…)

Les prothèses dentaires sont également prises en charge à hauteur de 70 % lorsqu’elles font partie des actes et des prestations remboursables. Les traitements d’orthodontie sont par ailleurs remboursés à hauteur de 100 % de la base de remboursement dans deux conditions :

  • Traitement commencé avant les 16 ans du patient
  • Traitement figurant sur la liste des actes et des prestations remboursables
mars 26th, 2019