La prime d’assurance auto en Bretagne est la moins chère en France

 

En 2017, l’assurance auto en France a connu une hausse de 2,6 % sur un an. Si l’Île-de-France est la région la plus chère, c’est toujours en Bretagne que les primes d’assurance auto sont les moins chères. En effet, les primes des Franciliens restent les plus chères à 660 € par an malgré une légère hausse sur un an (+0,5%) tandis qu’en Bretagne, la prime moyenne s’élève à 515 € par an. Après une hausse de 2,6 % en 2017, les analystes tablent sur une hausse de 2 à 3 % en 2018 avec un montant de la prime qui se situera entre 607 et 613 €/an. Et avec le nouveau record de vente de voitures neuves en 2017, la prime va encore augmenter pour les années à venir à cause des coûts des réparations plus élevés sur des véhicules récents.

La prime la moins chère en Bretagne malgré une hausse sur un an

Avec une moyenne nationale qui s’établit à 595 €, il n’est pas toujours facile d’accepter la hausse annuelle de la prime d’assurance auto. Mais il faut croire que les automobilistes en Bretagne bénéficient encore de la prime la moins chère en 2017 avec 515 € par an. La prime d’assurance en Bretagne a connu une hausse de 4,8 %, soit la plus forte hausse en France à cause des dégâts autos occasionnés par la tempête Zeus et une hausse de 13 % du nombre de collisions. Mais elle reste la moins chère compte tenu des sinistres moins nombreux (accrochages, vandalismes et vols) et des tarifs de réparation moins chers.

La hausse de la prime à l’échelle nationale est de 2,6 %. Ainsi les sinistres, même avec des dégâts plus importants, ne coûtent pas trop cher aux assureurs, et cela a une répercussion positive sur le tarif appliqué. Pour les autres régions, on trouve respectivement les Pays de la Loire (529 €/an, +3,5 %), Nouvelle-Aquitaine (537 €/an, +3,7 %), Occitanie (547 €/an, +2,6 %), Centre-Val de Loire (559 €/an, +3,3 %), Bourgogne-Franche-Comté (565 €/an, +2,4 %), Normandie (571 €/an, +2,7 %), Grand Est (580 €/an, +4,6 %), Hauts-de-France (589 €/an, +1,5 %), Auvergne-Rhône-Alpes (597 €/an, +3,6 %), Corse (598 €/an, +2,8 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur (636 €/an, +2,7 %) et Île-de-France (660 €/an, +0,5 %).

Côtes-d’Armor et Morbihan, les deux départements les moins chers en Bretagne

Sur le plan régional, la Bretagne rassemble deux départements les moins chers de France en matière d’assurance auto : Côtes-d’Armor et Morbihan. Les Côtes-d’Armor se retrouvent à la première place de la région avec une prime annuelle de 505 € (+ 3 %) tandis que le Morbihan enregistre une hausse de 7,5 % à 514 €. Le département des Côtes-d’Armor est le 8e département le moins cher de France, le Lot de la région Occitanie se retrouve à la première place avec une prime de 474 €/an. Deux grandes villes de la région Bretagne occupent également les deux premières places des agglomérations les moins chères : Nantes (574 €/an) et Rennes (575 €/an). La moyenne pour les 10 plus grandes agglomérations de France est de 672 €/an. Marseille reste la ville dont la prime d’assurance auto est la plus chère avec 756 €/an.

mars 15th, 2018