Mise en liquidation de Qudos Insurance en assurance décennale et assurance RC

 

Décidément, les professionnels tenus par une obligation d’une assurance décennale doivent bien choisir les contrats avant de signer. Trouver la meilleure offre ne se limite pas seulement au prix d’autres paramètres doivent également étudiés. On entend par cela la solvabilité de l’assureur et la qualité des prestations. La raison est que la série noire des liquidations judiciaires se poursuit avec celle de la compagnie danoise Qudos Insurance. Cette dernière a été placée en liquidation à effet immédiat après avoir cessé la souscription de nouveaux contrats quelques semaines plus tôt. C’est donc un nouveau coup dur pour les professionnels de la construction ayant souscrit une assurance décennale auprès de cette entreprise en assurance construction.

Méfiance des constructeurs sur les assureurs LPS

Depuis plusieurs mois, les compagnies d’assurance opérant depuis Gibraltar, Malte ou la Nouvelle-Zélande alimentent davantage les craintes des professionnels de la construction. Ils craignent une nouvelle faillite des compagnies d’assurance construction. Ces dernières opèrent sur le marché français en LPS (Libre prestation de service). Comparés aux assureurs historiques, ces assureurs exotiques développent une politique tarifaire agressive. Cependant, ils n’ont pas de grande connaissance sur le risque construction en France. Beaucoup d’entreprises se sont laissé séduire par les prix attractifs proposés par les LPS. Lorsque les propriétaires découvrent des malfaçons dans leur bien, ils contactent immédiatement les constructeurs. Mais ces derniers risquent actuellement de découvrir que l’assurance décennale ne pourra pas couvrir sa responsabilité parce qu’elle a tout simplement fait faillite. Les particuliers risquent aussi de ne pas obtenir une indemnisation en faisant jouer leur assurance dommage-ouvrage. La dernière affaire en date est celle d’une compagnie d’assurance danoise.

Mise en liquidation de Qudos Insurance

La compagnie danoise Qudos Insurance opérait en France depuis quelques années déjà en assurance RC et RC décennale. New Nordic Holding l’a placé en liquidation avec effet immédiat après un examen approfondi et un dialogue ouvert avec le régulateur. L’assureur avait déjà laissé planer le doute avec la cession de la souscription des nouvelles affaires quelques semaines plus tôt. Cette décision a été annoncée le 18 octobre dernier. Elle fait suite à l’impact financier généré par deux sinistres majeurs en assurance auto au Royaume-Uni.

Le coût de l’indemnisation s’élevait à environ 4 millions d’euros, ce qui a fait basculer le ratio de solvabilité de l’entreprise. Au premier semestre 2018, le chiffre d’affaires de Qudos était d’environ 60 millions d’euros pour une perte nette de 5 à 6 millions d’euros. New Nordic estime que la société canadienne Echelon a lésé des informations importantes au moment de la cession. Elle réclame aussi à cet ancien propriétaire de Qudos une somme de 46 millions d’euros environ.

Gestion en run-off pour une réassurance rétrospective

Suite à cette décision, New Nordic Holding a sollicité l’assureur allemand Darag pour une réassurance rétrospective sur les portefeuilles existants. Ce spécialiste de la gestion de portefeuilles en run-off proposera donc une indemnisation pour le compte de l’assureur Qudos. Cependant, elle porte uniquement sur les sinistres déjà déclarés. Et également à ceux qui n’ont pas encore fait l’objet d’une déclaration (réassurance rétrospective). A la différence, une réassurance prospective porte sur les sinistres à venir.

décembre 28th, 2018